Reprendre son activité après un sinistre doit se faire selon un processus particulier. La survie d’une entreprise dépend de sa capacité à se remettre sur pied après une catastrophe, qu’il s’agisse d’une catastrophe naturelle, d’une perte de données accidentelle ou d’une cyberattaque.

Par exemple, le plan de reprise après un sinistre informatique permet à une organisation de se concentrer, de hiérarchiser ses risques et ses actifs, d’établir une stratégie de protection des données et de déterminer la meilleure façon de rétablir le fonctionnement normal des différentes parties de l’entreprise.

Découvrez à travers cet article comment procéder pour créer un plan de reprise efficace pour votre organisation.

Dressez la carte de vos actifs

Identifiez ce que vous devez protéger, notamment les équipements réseau, le matériel, les logiciels, les services cloud et vos données essentielles. Pour chaque élément, notez son emplacement physique ou virtuel, sa relation avec les autres actifs, le fournisseur et la version, les paramètres de mise en réseau, etc.

Identifiez la criticité et le contexte

Renseignez-vous sur la façon dont vos actifs sont utilisés et sur leur importance pour l’entreprise. Classez les actifs en trois catégories : impact élevé, impact moyen et impact faible, en déterminant dans quelle mesure ils sont susceptibles de perturber les opérations de l’entreprise.

Évaluez les risques

Identifiez les menaces susceptibles de peser sur l’entreprise dans son ensemble et sur des actifs spécifiques. Interrogez le personnel qui travaille sur les systèmes critiques et demandez-lui quelles sont les causes les plus probables d’interruption de service.

Définissez les objectifs de reprise

Consultez la direction et le personnel d’exploitation pour comprendre quel serait l’impact d’une interruption de chaque système critique pendant une minute, une heure, un jour ou plus. Utilisez ces informations pour définir votre RTO (Recovery Time Objective) et votre RPO (Recovery Point Objective).

Sélectionnez la configuration et l’outillage de reprise après sinistre

À l’aide de votre connaissance des actifs à protéger, des risques et des RTO/RPO requis, envisagez votre configuration finale de reprise après sinistre. Disposerez-vous d’un site de reprise d’activité à chaud ? Jetez un coup d’œil sur cette page qui explique ce type de prestation en détail.

Budgétisez

Aussi importante que soit la reprise après sinistre pour votre entreprise, vous disposerez d’un budget limité. Présentez plusieurs options à la direction, chacune avec un prix un peu plus élevé, mais un meilleur RTO/RPO ou un meilleur support pour les services les plus critiques. Permettez-lui de décider du bon équilibre entre le risque et l’investissement dans la technologie de Disaster Recovery.

Approbation

Élaborez une version préliminaire de votre plan de secours en tenant compte des commentaires de la direction et obtenez l’approbation finale du plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.