Le licenciement se définit comme la rupture du contrat de travail entre un employé et son patron. C’est un acte par lequel le chef d’entreprise congédie son employé de manière définitive. Cependant, le licenciement peut avoir de lourdes conséquences financières pour une entreprise. Bien entendu, tout dépendra des motifs de ce licenciement. Abordons davantage ce sujet dans le corps de cet article.

Le paiement de l’indemnité de licenciement

Le paiement de l’indemnité de licenciement fait partie des raisons pour lesquelles le licenciement d’un employé coûte cher. En réalité, l’indemnité de licenciement est une somme que verse l’employeur à son employé en cas de rupture du contrat de travail.

Cette somme varie en fonction du type du contrat de travail ou en raison d’un accord passé avec l’employé. On distingue ainsi l’indemnité légale de licenciement, l’indemnité conventionnelle et l’indemnité de précarité.

Toutefois, il faut notifier que le montant de ces indemnités se calcule suivant une méthodologie très stricte. Vous pouvez donc retrouver dans ce guide les étapes à suivre si vous désirez en savoir plus.  

Le paiement de l’indemnité compensatrice de congés payés  

Pour tout licenciement, chaque entreprise se doit de payer à l’employé renvoyé une indemnité compensatoire de congés rémunérés. Voilà encore un des motifs pour lesquels le licenciement coûte cher à l’entreprise.

C’est un montant versé à l’employé par son entreprise pour le dédommager du nombre de jours de congé acquis dont il n’a pas pu jouir. Elle se calcule de la même manière que la compensation de congé payé en tenant compte de la rémunération qu’aurait perçue le salarié s’il travaillait. Cela est souvent considéré comme une grosse perte pour les entreprises, surtout si l’employé est bien rémunéré.

Le paiement de l’indemnité compensatrice de préavis

L’indemnité compensatrice de préavis est une somme versée à l’employé ayant été victime d’un licenciement abusif. Elle ne s’applique pas pour les licenciements par faute grave ou encore pour incapacité du salarié.

Elle s’applique uniquement dans les cas où l’employé n’a pas pu jouir de son droit de préavis qui lui permet de se préparer pour son licenciement et de chercher un autre travail. Le montant de cette indemnité se calcule en fonction du salaire qu’aurait reçu l’employé s’il travaillait normalement sans diminution des avantages auxquels il a normalement droit.

Le licenciement d’un employé au sein d’une entreprise est un acte qui engendre d’importantes dépenses pour une société. Cette action oblige ainsi l’employeur à verser à son employé une indemnité de licenciement, une indemnité de congé payé ainsi qu’une indemnité compensatrice de préavis. Le paiement de ses sommes constitue une grosse perte pour l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.