Qu’est-ce que le document unique de prévention des risques ?

Toutes les entreprises ont aujourd’hui l’obligation d’établir un document unique. Les entrepreneurs n’ont pas qu’une obligation de résultat. Ils se doivent aussi de protéger leurs travailleurs. Cela explique l’utilité de l’établissement d’un document qui évalue les risques auxquels sont exposés les salariés au quotidien et établit les mesures pour s’en prémunir.

Qu’est-ce que le DUERP ?

Le DUERP (Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels) est un document établi après l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs d’une entreprise. Celui-ci compile l’ensemble de ces dangers auxquels font face les salariés. Il doit être actualisé chaque année et mis à la disposition des acteurs de l’entreprise, notamment :

  • Médecins du travail ;
  • Salariés ;
  • Comité social et économique.

Les professionnels de l’inspection du travail peuvent aussi avoir accès à ce document pour de potentielles vérifications.

En quoi est-il important de créer son document unique ?

La mise en place d’un document unique de prévention des risques n’est pas anodine. Ceci s’inscrit en fait dans une démarche de prévention des salariés des dangers répertoriés dans ledit fichier. Il sert de base pour la mise en place des mesures et actions nécessaires à l’assurance de la sécurité au sein de l’entreprise.

De façon générale, il est important de créer son document unique pour s’assurer que ses salariés travaillent dans de meilleures conditions. Ceci permet d’avoir une synthèse de l’ensemble des données de l’analyse des risques professionnels. Il facilite de ce fait l’élaboration d’une démarche de prévention et le suivi de cette dernière.

Que doit contenir le document unique de prévention des risques ?

Le DUERP doit contenir des informations essentielles qui permettent d’identifier et de classer par degré de gravité les risques professionnels. Il doit donc être possible d’y trouver tous les dangers qui peuvent surgir d’une manipulation, de l’utilisation d’un produit ou du déroulement d’une procédure. Celui-ci répertorie en un mot toutes les menaces qui pèsent sur la santé et la sécurité des salariés sur les lieux de travail. Dans le DUERP, doivent ainsi être mentionnés :

  • Les équipements dangereux (machines de manutention, produits dangereux, etc.) ;
  • Les contraintes physiques spécifiques (travail en mauvaise posture, vibrations mécaniques, manutention de charges lourdes, etc.) ;
  • Environnement à haut risque, notamment les zones bruyantes, les températures extrêmes, pressions atmosphériques élevées, etc.

Tous ces risques sont classés dans le document unique de prévention des risques par degré de gravité. En plus de cela, le DUERP contient naturellement des mesures spécifiques définies pour préserver des menaces qui planent sur eux.

Comment créer son document unique ?

Il n’y a pas de modèle typique à suivre pour créer son DUERP. Mais il est quand même important de respecter certaines étapes. D’entrée de jeu, vous devez recenser toutes les activités de votre entreprise par unité et par poste de travail. Il faut ensuite enregistrer les risques professionnels associés à ces activités puis définir pour chacun d’eux des référentiels de cotation. Il s’agit entre autres des notions de fréquence, de gravité, de maîtrise, etc.

Après avoir analysé chaque risque et déterminé les conditions dans lesquelles il peut surgir, il faut passer à la hiérarchisation de ceux-ci. Cela consiste en effet à les classer par ordre de gravité, de fréquence, etc. Mettez enfin en place des mesures de prévention avec un plan d’action pour améliorer la protection des salariés et réduire les risques.

Table des matières